Pour exercer le métier de chauffeur de taxi, il est nécessaire de disposer non seulement d’un certificat de capacité professionnelle, mais aussi d’avoir une autorisation de stationnement, notamment dans le cas où le chauffeur de taxi travaille pour son compte. L’autorisation de stationnement d’un taxi (ADS) n’est autre que la licence de taxi. Être titulaire d’une autorisation de stationnement permet aussi d’employer un chauffeur de taxi comme salarié ou locataire. L’autorisation de stationnement est délivrée par le maire ou le préfet de police (notamment pour les taxis parisiens). Une plaque présentant le numéro de l’autorisation de stationnement doit être obligatoirement installée sur l’aile avant droite du véhicule pour que ce dernier soit utilisé comme taxi.

Qui délivre l'autorisation de stationnement d'un taxi ?